Decrypto : Fais passer le message !

Decrypto

Faire deviner à ses coéquipiers trois mots dans l’ordre grâce à des indices tout en sachant que les coéquipiers en question ont ces trois mots et un autre sous les yeux, ça te parait facile ? Et bien pas du tout ! Je te parle dans cet article de Decrypto, un jeu qui a su rendre compliqué ce procédé tout en restant très fun !

Decrypto est un jeu de société de Thomas Dagenais-Lespérance, édité par Scorpion Masqué et distribué par Iello. Il est proposé au prix de 17,90€ chez Philibert. Il se joue de 3 à 8 joueurs (avec une variante spéciale pour 3 joueurs).

Décryptons les règles

 

Chaque équipe a devant elle 4 mots qui resteront toute la partie et que l’équipe adverse ne connait pas. Un encrypteur est choisi dans chaque équipe (il change à chaque tour) et son rôle est de piocher une carte sur laquelle il y a trois chiffres (2.4.1 par exemple). Chaque chiffre correspond à l’un des 4 mots (il ne peut pas y a voir 2 fois le même chiffre). L’encrypteur va devoir faire deviner ces trois mots à son équipe en donnant un indice pour chaque mot. Cet indice peut être un mot ou une phrase mais doit pouvoir être compris par l’adversaire (ça ne doit pas faire référence à une anecdote que deux joueurs partagent par exemple).

 

Exemple d'une partie. Les mots à faire deviner sont : Opéra, Chaîne, Plastique, Cirque

Exemple d’une partie. Les mots à faire deviner sont : Opéra, Chaîne, Plastique, Cirque

 

Imaginons que je suis encrypteur dans l’exemple de l’image ci-dessus (1:Opéra, 2: Chaîne, 3: Plastique, 4: Cirque) et que je pioche 2.4.1 comme code à faire deviner à mon équipe. Je peux choisir comme indice : Vélo, Clown et Soprano. Avec ces trois mots là, mon équipe va devoir retrouver le code.

Une fois que les deux encrypteur ont écrit leurs 3 indices, l’encrypteur de la première équipe va lire à voix haute ses 3 indices. Et les deux équipes vont maintenant cogiter pour essayer de deviner le code. Les coéquipiers de l’encrypteur, qui ont les 4 mots sous les yeux, vont essayer de deviner le code mais également l’équipe adverse qui, elle, va devoir s’aider des indices précédemment donnés pour intercepter le message. Bien entendu, l’encrypteur qui a énoncé les indices ne participe pas aux discussions.

Les deux équipes proposent ensuite le code qu’ils pensent avoir deviné et l’encrypteur donne la bonne réponse aux deux équipes. Si son équipe n’a pas réussi à trouver le bon code, elle prend un jeton noir (jeton de malentendu) et si l’équipe adverse devine le code, elle prend un jeton blanc (jeton d’interception).

On passe ensuite à l’autre encrypteur qui lit ses indices et les deux équipes essayent de trouver le code correspondant. On procède ainsi jusqu’à ce que l’une des conditions de victoire soient remplis (avoir 2 jetons blancs ou que l’équipe adverse ait 2 jetons noirs). Lors du premier tour, l’équipe adverse n’essaie pas de deviner le code car elle n’a encore eu aucun indice et il est donc impossible pour elle de deviner le code.

 

Toujours dans l’exemple de l’image précédente, les deux équipes vont essayer de deviner le code correspondant aux indices « Vélo, Clown et Soprano ». Nous sommes au deuxième tour, au tour précédent, mon équipe avait deviné le code 3.4.2 avec les indices « Bouteille, Lion et Télévision ». L’équipe adverse a maintenant des éléments pour deviner le code. Ce tour ci, l’équipe adverse trouve facilement que Clown a un fort lien avec Lion et devine le chiffre 4. Ils font également un lien entre le vélo et la bouteille (je n’ai pas dit qu’ils étaient bons) et ils se disent que Télévision correspond à un nouveau mot. Ils pensent donc avoir trouver (tout fiers) le code 2.4.3. Mon équipe, elle, a deviné le code 2.4.1.

L’équipe adverse a échoué leur interception, ils ne gagnent pas de jeton blanc et on peut maintenant regarder leurs visages se décomposer et se demander quels peuvent bien être les liens … Mais au tour suivant, il sera beaucoup plus compliqué de faire deviner le code car ils commencent à faire les liaisons. Par exemple, ils comprennent que ce qui relie la télévision et le vélo est le mot « Chaîne ». Mon équipe a trouvé le bon code et on ne prend pas de jeton noir en pénalité.

Un très bon jeu d’ambiance

 

Les règles ne sont pas si simples à expliquer et à comprendre aux premiers abords. Lors de la première partie, on passe la première phase un peu dans le flou mais on comprend très vite ce qu’il faut faire. On comprend également très vite que l’on est en train de prendre de gros sabots dans les indices qu’on donne à ses coéquipiers et qu’il est très facile pour l’adversaire d’intercepter le code …

On décide donc d’être plus malin et on commence à essayer de brouiller les pistes, jusqu’à ce qu’on atteint un stade où on va beaucoup trop loin et que sa propre équipe tombe dans le panneau … Et c’est là que réside, selon moi, tout l’intérêt de ce jeu : trouver le bon équilibre dans les indices qu’on donne.

J’ai beaucoup aimé ce jeu, il faut vraiment se creuser les méninges pour trouver les meilleurs mots possibles et il reste très fun. Côté matériel, j’ai adoré les illustrations qui ont un côté un peu vintage tout en restant modernes. Les feuilles qui permettent la prise de note sont très utiles et bien pensées, elles permettent de résumer tout ce qui se passe et ça facilite le décryptage. On a de temps en temps eu quelques soucis à lire les mots à cause des reflets (qu’on peut apercevoir sur la première photo).

Decrypto prise de notes

Feuille qui permet de prendre des notes. On y note le code qu’on pense avoir trouvé et le véritable code une fois qu’on le connait. Cette feuille correspond à la prise de note de l’équipe adverse de l’exemple ci dessus.

Il y a également une variante qui permet de jouer à 3 joueurs que je n’ai pas présenté. Elle consiste à opposer deux encrypteurs à un intercepteur. Les deux encrypteurs vont, chacun leur tour, devoir faire deviner le code à l’autre joueur. A chaque tour, l’intercepteur va essayer de deviner le code. Si il arrive à intercepter deux fois le code en 5 manches, il remporte le partie. Je n’ai pas essayé cette variante mais elle est, je pense, beaucoup moins intéressante que le mode « normal » qui se joue à partir de 4 joueurs.

Dans les mécaniques de jeu et dans le thème, Decrypto rappelle tout de suite Codenames. L’intérêt de ces deux jeux est dans les indices qu’on donne. Ils sont tous les deux très agréables à jouer et font partie de mes jeux préférés dans les jeux d’ambiance. Mais je pense avoir une petite préférence pour Codenames … . Je donne à ce jeu une belle note de 7/10 !

C’est donc un jeu que je conseille très fortement à ceux qui cherche un jeu d’ambiance mais dans lequel il faut tout de même pas mal réfléchir. Je pense qu’il convient vraiment à tout type de joueur. De plus, il est proposé à un prix très abordable et tu pourras le ressortir à de nombreuses occasions !

Nous on se retrouve prochainement pour un article sur Château Aventure, un de mes coups de cœur du moment. Et d’ici là, je te conseille de t’abonner à mon Twitter pour suivre l’actualité du blog mais aussi à ma page Instagram où je poste des photos et un rapide avis de mes découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *