Welcome : Construisons notre quartier

Welcome To Your Perfect Home

Dans Welcome, tu incarnes un architecte aux Etats-Unis dans les années 50 et tu devras lutter contre tes concurrents pour construire le plus beau des quartiers ! Tu devras construire de belles piscines, équiper ton quartier de parcs, faire augmenter la valeur de tes lotissements tout en essayant de respecter au mieux les plans de constructions de la ville. C’est un jeu que j’ai découvert au FIJ de Cannes 2018 et que j’ai adoré !

Welcome est un jeu de Benoit Turpin, édité par Blue Cocker et illustré par Anne Heidsieck (dont je te parlais dans l’article sur Ludinord). Il est proposé au prix de 20€, se joue de 1 à 100 (à condition d’avoir une table assez grande) et annonce des parties de 25 minutes.

Un jeu d’optimisation

 

Les règles du jeu sont assez simples à assimiler : à chaque tour, tous les joueurs jouent en même temps et chacun sélectionne l’un des trois chiffres inscrit sur les trois cartes sur la table en le combinant ou non avec l’effet qui y est associé. Et ils inscrivent ce chiffre sur leur feuille qui représente leur quartier. Ils placent ce chiffre n’importe où sur l’une de leurs trois lignes mais ils doivent respecter la règle d’or de ce jeu : sur chaque ligne, les chiffres doivent être dans l’ordre strictement croissant (donc pas de chiffres identiques). Donc, par exemple, si l’on veut placer un 5, il ne faut pas le mettre au tout début ou à la fin car il faut pouvoir compléter la ligne.

cof

Screenshot_20180408-165456

 

Dans l’exemple ci dessus, c’est une très mauvaise idée d’avoir placé ce 10 à cet endroit de ma rue. Les chiffres allant de 1 à 15, il va être compliqué de compléter ma rue. Je débute très mal ma partie …

 

En sélectionnant un chiffre, il est possible d’y appliquer un effet correspondant au verso de la carte défaussée précédemment. Ces effets sont au nombre de 6 :

 

Capture

Le Géomètre permet de construire une barrière entre deux maisons n’importe où dans le quartier. Construire des lotissements grâce aux barrières permet de marquer des points en fin de partie. Remplir des lotissements (donc mettre un chiffre dans chacune de ses maisons) marque des points en fonction de la taille de son lotissement. Les lotissements de 1 maison marquent 1 point par défaut alors que les lotissements de 6 maisons valent 6 points mais sont plus compliquées à remplir.

 

agent_immobilierL’agent immobilier permet d’augmenter la valeur des lotissements. On choisi la taille des lotissements qu’on souhaite valoriser et, à la fin de la partie, chaque lotissement rempli de cette taille rapporterons plus de points.

 

bisLe Numéro Bis permet de mettre un chiffre qui existe déjà sur une ligne en y ajoutant « bis » en plus du chiffre sélectionné. Si on est bloqué et que sur la même ligne, on a, par exemple, un 5, une maison vide et un 6, on peut rajouter un 5 bis grâce à cet effet. Sans cet effet, l’espace vide n’aurait put être comblé. Par contre appliquer cet effet apporte un malus en fin de partie donc il faut vraiment optimiser son utilisation (en fait, il faut tout optimiser dans ce jeu …).

 

agence_interimL’agence d’interim permet d’additionner ou soustraire 1 ou 2 au chiffre associé. Par exemple si on sélectionne le chiffre 15 et qu’on décide d’y appliquer cet effet, on peut inscrire 13, 14, 16 ou 17 (on ne peut pas descendre en dessous de 0 lorsqu’on applique cet effet au chiffre 1, par exemple). A la fin de la partie ceux qui auront eu le plus souvent recours à l’agence d’interim recevront des points bonus.

 

piscineLe fabricant de piscine permet d’inscrire le chiffre associé dans une maison avec un piscine. Il y a 3 maisons avec piscine dans chacune des trois lignes. Chaque piscine inscrite donne un bonus qui augmente avec le nombre de piscines total. Bien entendu, il est possible d’inscrire un chiffre dans une maison avec une piscine sans que l’effet « piscine » soit appliqué.

 

paysagisteLe paysagiste permet de mettre un parc sur la rue dans laquelle on inscrit le chiffre associé. Ces parcs permettent de marquer des points en fin de partie.

 

 

Screenshot_20180408-165917

 

J’ai compris que placer mon 10 comme je l’avais fait dans l’exemple précédent était une mauvaise idée. Je sélectionne plutôt le 3 et décide d’y appliquer l’effet associé : le paysagiste. Cela me permet de placer un parc dans la rue dans laquelle je place mon 3. Je coche donc la première case « parc » encore non cochée. Ainsi, à la fin de la partie, cette rue me rapportera 2 points pour les parcs si je n’en mets pas plus, 4 points si j’en rajoute un, etc.

Une fois que tout le monde a inscrit son chiffre sur son quartier, on retourne les trois cartes sur lesquelles les chiffres étaient visibles ce qui dévoile les trois nouveaux chiffres et les trois nouveaux effets qui correspondent aux dos des trois précédents chiffres.

En plus des points bonus cités plus haut, il y a trois objectifs globaux que les joueurs peuvent remplir (les plans de construction de la ville) et qui rapportent des points en fonction de la difficulté de l’objectif. Un objectif, peut être, par exemple, de remplir 2 lotissements de 5 maisons ou encore, remplir toutes les piscines de deux rues. Le premier à remplir un objectif marque plus de points que tous les autres qui le rempliront par la suite.

La partie se termine lorsque l’un des joueurs a toutes ses cases remplies, qu’un joueur a rempli les trois objectifs ou que l’un des joueurs n’ait pas pu poser de maisons pendant 3 tours.

 

cof

Une fois la partie terminée, chacun compte ses points

 

Pour le plaisir de construire

 
 

Une fois les règles et les différents effets bien maîtrisés, on se surprend à enchaîner les parties en essayant d’optimiser au maximum le placement de ses maisons. J’ai eu l’occasion d’y jouer avec différents groupes de joueurs (experts et beaucoup moins experts) et tous se sont pris au jeu ! Tout le monde est concentré sur son petit quartier, on identifie facilement le stress de certains qui attendent un 9 piscine pour atteindre cet objectif tant convoité par tous (spoil: ce 9 piscine n’arrivera jamais …).

Au fur et à mesure des parties, on assimile des petits détails dans les règles qui peuvent tout changer dans ses choix de placement : les cartes extrêmes (1 ou 15) sont plus rares que les cartes centrales (7 ou 8) donc on peut s’aider de cette probabilité pour placer ses cartes. Sur chaque face indiquant un chiffre, il y a, dans le coin, une indication sur le prochain effet. C’est un élément qu’on ne prend pas du tout en compte au début mais on l’utilise de plus en plus au fil des parties.

 

Je ne vois qu’un défaut à ce jeu : un joueur peut se tromper sans qu’on s’en aperçoive (ou tricher, mais dans ce cas le défaut ne vient pas du jeu mais des joueurs …). Chacun joue en même temps et si une personne applique mal un effet, on peut ne pas s’en rendre compte.

Il y a un défaut mais tant d’autres qualités ! Premièrement la mécanique est très intéressante. Tout au long de la partie, tu auras des choix cornéliens à faire tout en ayant comme objectif d’optimiser ses placements en fonction des points qu’ils peuvent rapporter. Ensuite, je trouve les illustrations très belles, d’autant plus belles que de telles illustrations ne sont pas exigées pour un jeu de ce type. Les illustrations d’Anne Heidsieck donne vraiment une ambiance au jeu !

 

Une dédicace que nous a fait Anne à Ludinord !

Une dédicace que nous a fait Anne à Ludinord !


 

Un autre point positif à souligner est l’application pour smartphone qui permet de remplacer la feuille. Elle est très bien faite et permet de pouvoir jouer à Welcome dans un endroit où on a moins de place (le train par exemple) ou alors d’économiser des feuilles. J’apprécie ce petit plus très agréable. Le système de notation de points est aussi très intelligent, tout est basé sur le même principe : cocher la première case non cochée. Ça aide à noter facilement les bonus qu’on obtient et ça facilite grandement le calcul des points.

Enfin, je trouve le prix très raisonnable (moins de 20€) compte tenu du nombre de parties que tu vas faire. C’est un jeu qui est très facile de sortir car il est adapté à différents profils de joueurs !

 

C’est donc un jeu que je recommande très fortement et je lui attribue la note de 9/10 ! C’est selon moi, l’un des meilleurs jeux du genre auquel j’ai pu jouer et c’est toujours un plaisir d’y jouer !

 

N’hésite pas à me dire en commentaires ce que tu as pensé de ce jeu ! On se retrouve bientôt pour d’autres articles. D’ici là, je t’invite à me rejoindre sur Twitter et Instagram pour suivre l’actualité du blog !

0 commentaire

  1. Merci pour ce retour! ça fait très plaisir! Je suis complètement jaloux de la dédicace d’Anne! Je veux la même (ou presque)!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *